T E T S U O    H A R A D A

 

Tetsuo Harada est né au Japon et étudie à l'université des Beaux Arts de Tokyo puis à l'Ecole des Beaux Arts de Paris. Il vit et travaille en France entre Paris et son atelier de Fresnay l'Eveque (près de Chartres).  Tetsuo s'est fait connaître avec des sculptures monumentales en taille directe sur le granit ou le marbre. Dans les années 1990, il développe le concept d' "Earth Weaving" ("Tricot de la terre"), une sculpture symbolisant le lien entre les pays dans la fraternité avec des anneaux de granite.

Parallèlement à la sculpture il réalise des esquisses, des dessins et des peintures qui sont souvent un travail préparatoire pour la réalisation de ses sculptures.

Des sculptures magistrales comme le Mémorial de Nanterre, eux colonnes de 4,5 mètres de haut ou le "Jardin Minéral" à Saint Brieuc une scullpture de 80 m2 en granite rose qui pèse 47 tonnes. Au Japon, sur le 38ème parallèle, une colonne de 4 mètres de hauteur sur 1,20 m de largeur sur un socle de 5 m de côté entièrement réalisé en France en granite rose, l'ensemble pèse 35 tonnes et a été transporté au Japon par bateau.

La Sculpture du barrage de Tazawako inaugurée en 1995, est installée sur le barrage en construction du lac de Tazawako au Japon. L'œuvre est composée de quatre types de granite rouge et rose. Avec ses vagues, des racines, des tiges, des rochers, le soleil, elle est en harmonie avec le barrage, la montagne et le volcan Tazawako Komagatake. Cette sculpture de 120 mètres de long et 16 mètres de haut, est composée de près de 500 morceaux de granite polis.

.Oeil Tetsuo Harada 640

L'Oeil de Tetsuo Harada

Tetsuo Harada expose dans de nombreuses galeries. En 2010, il produit une oeuvre pour l'expostion "Un regard d'Obsidienne" Rassemblés par et autour de Jean-Baptiste Sibertin-Blanc, 12 créateurs ont créés des pièces exceptionnelles en Obsidienne.

 Jaillissement Tetsuo Harada 640

Jaillissement de Tetsuo Harada

Jaillissement est la dernière œuvre imaginée par Tetsuo Harada, entièrement sculpltée en obsidienne, taillée et polie à la main, comme un bulbe qui s'élève s'affine, la pierre semble être prise dans un jaillissement entre matière et énergie, entre densité et légèreté, entre noirceur et transparence.

[ plus d'informations sur le site de Tetsuo Harada ]