Conseils d’entretien de l'Obsidienne du Mont Ararat

frise obsidienne

Introduction

L’Obsidienne du Mont Ararat est une pierre fine (gem, semi-precious stone), c’est une roche d’origine volcanique, elle est aussi qualifiée de « verre naturel » qui s’est formé il y a environ 2 millions d’années. La pierre est collectée, en Arménie, sous forme de blocs dans des coulées, puis elle est triée, sciée triée à nouveau puis abrasée et polie à la main.

L’Obsidienne d’u Mont Ararat est la seule au monde à être transparente et zébrée (visible dans des épaisseurs inférieures à 2 cm)
Notre niveau d’exigence pour le poli de l’Obsidienne est très élevé. Le résultat est d’une grande finesse qui est en particulier très supérieure aux polis machines ou acides généralement pratiqués sur le verre, le cristal ou même les minéraux. Nos techniques sont celles des lapidaires utilisées pour le polissage des pierres les plus précieuses.

L’obsidienne a un niveau de dureté de 7 qui lui confère une dureté supérieure à celle du verre. L’obsidienne est une pierre qui se travaille par clivage (pression soutenue qui permet d’obtenir une lamelle), il convient d’en tenir compte lors de l’usage en évitant des pressions soutenues (surtout dans les angles) ou des chocs. Le diamant, avant que ne soient développées les techniques modernes de tailles avec les outils diamantés, était taillé par clivage.

 frise obsidienne

Entretien

La nature et la composition chimique de l’obsidienne l’apparente à du cristal. Son entretien exige ainsi la même rigueur. Les objets seront nettoyés à l’eau claire avec du savon ou des lessives pas trop agressives. L’usage de produits ou d’ustensiles abrasifs est à proscrire, ils endommageraient le poli.

Pour le lavage de la vaisselle en obsidienne, le lavage à la main à l’eau tiède présente la meilleure garantie de durabilité. Les éléments à sécher seront disposés sur un torchon ou du papier et pourront être essuyés avec un torchon de coton ou de lin.
Des machines à laver peuvent aussi être utilisées en évitant des lavages à plus de 40°. Le positionnement dans la machine se fera en s’assurant que les pièces ne se touchent pas, quelles sont stables et ne risquent pas de s’entrechoquer. Comme pour le verre et le cristal, il est préférable de s’assurer que l’eau n’est pas trop dure en calcaire. L’obsidienne comme le cristal supporte bien la chaleur, en revanche, les chocs thermiques (froid puis chaud très rapidement) sont à proscrire.
Des chiffons antistatiques bien propres peuvent être utilisés avec de la vaisselle séchée pour enlever toute trace et obtenir un brillant parfait.

En cas de traces de calcaire, les produits prescrits pour le cristal ainsi que le vinaigre chauffé sont très efficaces pour raviver votre vaisselle précieuse en Obsidienne du Mont Ararat.